Inscrivez-vous aujourd'hui et commencez quand vous voulez !

Les plantes pour lutter contre l'anxiété, le stress, les états nerveux, la fatigue

Découvrez notre Formation Phytothérapie
   
  Il est parfois dans la vie, des périodes où l’on rencontre des difficultés qui vont nous impacter plus qu’on le souhaiterait. Chacun va réagir différemment face à ces événements et il est bon de prendre soin de son moral afin de ne pas se laisser submerger. Les plantes médicinales sont de parfaites alliées pour ces périodes difficiles !
  
  Certaines personnes auront des réactions de nervosité excessive, ressentiront une tension, une anxiété, voire de la colère. Dans ces situations, on pourra utiliser des plantes apaisantes du système nerveux. Elles feront retomber les angoisses et calmeront les tensions nerveuses.
  
  D’autres personnes vont au contraire se sentir abattues, fatiguées, démoralisées. Dans ce cas on utilisera des plantes tonifiantes, qui vont stimuler l’humeur, redonner de l’énergie.

 

  Les plantes des états nerveux et de l’anxiété

  Il y a plusieurs moyens d’apaiser la nervosité avec l’aide des plantes médicinales. On peut tout simplement se préparer une infusion de plantes sèches, douce et parfumée.

  La fleur du Tilleul (plus précisément sa fleur accompagnée de sa bractée verte) possède un arome délicat, elle a des propriétés antispasmodiques et calmantes. Son usage est très courant pour toutes les affections nerveuses et les troubles du sommeil. On emploie toutes les espèces de tilleul d’Europe : Tilia cordata, Tilia vulgaris, Tilia platyphyllos. Le tilleul est une plante totalement sécuritaire, pouvant être utilisée par toute la famille.

  On peut ajouter des feuilles d’orange douce, ainsi que son écorce séchée (Citrus aurantium variété dulcis) réputées pour apaiser les nerfs.

  Une autre plante particulièrement agréable pour les états nerveux est l’aspérule odorante (Galium odoratum), appelée aussi reine des bois. On utilise son inflorescence délicatement parfumée grâce à la présence de ses coumarines, des composés chimiques caractéristiques et très aromatiques. Elle est particulièrement régulatrice du système nerveux sympathique, donc son action est en faveur des troubles nerveux (vertiges, angoisses) ainsi que digestifs. L’aspérule odorante est une plante qui ne nécessite pas de précaution d’usage pour son emploi en infusion aux doses habituelles.

  La camomille matricaire (Matricaria recutita), aussi appelée Camomille allemande, est une autre plante qui est bienvenue dans les mélanges pour infusion apaisante. En plus d’apporter une jolie note fleurie à notre mélange, la matricaire possède de nombreuses propriétés. A la fois digestive et antiinflammatoire des affections buccales, elle est utilisée comme calmant et contre l’insomnie. Elle ne présente aucune précaution d’emploi particulière et est totalement sécuritaire.

  Pour ceux qui apprécient le parfum puissant de la lavande (Lavandula officinalis, Lavandula angustifolia), on pourra ajouter quelques fleurs de lavande dans notre mélange. Celle-ci est réputée pour son pouvoir apaisant et réconfortant, en plus de toutes ses autres propriétés médicinales qu’on ne compte pas. Elle est de plus une plante utilisable par toute la famille en toute sécurité.

  Nous pouvons alors composer notre tisane, en mélangeant à quantité égale, toutes ces plantes sèches de l’herboristerie dans un grand saladier, puis le mettre dans un sachet papier opaque, pour une bonne conservation à l’abri de l’humidité et de la lumière.

  Nous allons prélever une grosse pincée de ce mélange, l’équivalent de 2 cuillères à café, déposer dans une tasse et verser de l’eau bouillante, laisser infuser 10 minutes. Après filtration, nous pouvons déguster cette belle infusion, jolie aux yeux et douce en bouche. La tradition propose de boire 2 à 3 tasses par jour en fonction des besoins, pendant quelques jours, le temps de retrouver la sérénité.

  Ces infusions peuvent être consommées par toute la famille. De plus, on peut également faire le choix de ne choisir qu’une seule plante de notre choix, et d’observer son effet, afin de bien trouver celles qui nous conviennent le mieux. L’herboristerie permet de nombreuses possibilités et nous invite à laisser libre court à notre imagination, profitons-en ! Cela participe également à notre mieux-être.

  Un autre moyen d’apporter de l’apaisement lors des moments d’anxiété, c’est d’utiliser le pouvoir des plantes grâce à leurs parfums. On peut tout simplement se préparer un pot-pourri de ces mêmes plantes sèches citées plus haut. On placera notre pot à l’endroit de notre choix, un bureau de travail, une tête de lit, afin de profiter d’un moment aromatique apaisant.

  La lavande, le tilleul, l’aspérule, l’écorce d’orange, et aussi la cannelle, délicatement remuées dans le pot favoriseront le réconfort. On prendra un moment pour soi pour préparer ce pot-pourri, en y glissant pourquoi pas quelques pétales colorés de souci officinal (Calendula officinalis), qui apportera au regard une note de rayon de soleil avec sa couleur orangé vif.

  En ces temps d’hiver et de froid, on peut également profiter d’un bain chaud fleuri pour apaiser les tensions. On laissera infuser dans l’eau du bain, quelques fleurs de tilleul parfumées et adoucissantes pour la peau, des pétales de rose ou de coquelicot, des fleurs de lavande, avant de s’y plonger et de profiter du calme, des parfums et de la douce sensation du réconfort des plantes.

  Les plantes des états de fatigue et d’abattement

  C’est un autre aspect des manifestations nerveuses que l’on peut observer au cours des difficultés de vie. La démoralisation, le manque de tonus et l’humeur morose sont des troubles que l’on peut aborder avec les plantes de la Phytothérapie, principalement en compléments alimentaires, cette fois. Nous pouvons proposer des cures d’alcoolatures de plantes toniques, revitalisantes et des troubles de l’humeur.

  Nous trouvons ici la racine de gentiane jaune (Gentiana lutea), bien connue pour ses propriétés toniques digestive et apéritive. Ce que l’on sait moins, c’est que son action tonique se manifeste également pour les troubles de l’humeur, associés à une fatigue ou ralentissement digestif. Elle est puissante et très amère ! Quelques dizaines de gouttes par jour de son alcoolature, diluées dans de l’eau, à prendre avant les principaux repas, suffisent. La prise se fera sous forme de cure de quelques semaines, afin de voir un effet global, qui ne se manifestera pas forcément du jour au lendemain, le temps de remettre tout le corps et le moral en mouvement.

  On peut y ajouter le rhizome de gingembre (Zingiber officinale), dans l’alimentation par exemple. C’est une bonne plante tonique et dynamisante de l’hiver, avec une action digestive et favorable aux poumons.

  La gentiane et le gingembre ne seront pas utilisés s’il existe des problèmes d’estomac, comme la gastrite ou l’ulcère. La forme alcoolature est réservée à l’adulte et déconseillée à la femme enceinte.

  Une dernière plante bien utile lors de la baisse d’énergie et de moral, c’est la racine de ginseng (Panax ginseng). La poudre de racine, que l’on prendra en gélules, est un bon stimulant physique ; elle va améliorer également l’attention et la mémoire lors des grandes fatigues et baisse de moral. Le ginseng est un grand dynamisant du corps et est considéré comme la racine de longue vie en Asie, d’où il est originaire. Sa prise est limitée à 3 mois consécutifs maximum et réservée à l’adulte, déconseillée pour la femme enceinte. On suivra les recommandations de prises qui sont inscrites sur la boite du complément alimentaire que l’on aura choisi.

  Les plantes médicinales sont de précieuses alliées lorsque le besoin de réconfort se fait sentir. Que ce soit lors des tensions nerveuses, avec les plantes apaisantes, ou bien les baisses d’énergie et de moral, avec les plantes toniques et revitalisantes.

  Avertissement : cet article ne saurait remplacer un diagnostic médical. Ne pas modifier un traitement médical sans l’accord du médecin. Le médecin reste l’acteur privilégié en matière de prévention et de santé.

  Cet article n’étant pas un conseil personnalisé, la responsabilité de l’auteur et de la personne qui le publie ne peuvent être engagées en aucune façon.

  Aline POMMIER, Formatrice en Phytothérapie.

Découvrez notre Formation Phytothérapie

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés